top of page

Histoire

En 1955, l'UNESCO a organisé une série de consultations, sous la présidence du professeur Paul Rivet, afin de poursuivre les travaux de l'Institut international du cinéma éducatif, qui était auparavant rattaché à la Société des Nations.

 

A l'occasion de la Conférence générale de l'UNESCO qui s'est tenue à New Delhi en 1956, le projet de création d'un Institut international du cinéma et de la télévision, présenté par le professeur Mario Verdone, chef de la délégation italienne, a été approuvé. Le projet est confié à Jean Benoit-Levy, cinéaste et directeur honoraire du Cinéma des Nations Unies, assisté d'un groupe de douze experts internationaux. La Charte constitutionnelle de la FICF est signée le 23 octobre 1958, et les principales fédérations et associations travaillant dans le domaine de l'audiovisuel deviennent les membres fondateurs de la FICF.

 

En 1980, avec l'émergence des nouvelles technologies, le Conseil, sous l'impulsion du professeur Enrico Fulchignoni, directeur de la création artistique et littéraire à l'UNESCO et président de l'ICFT, décide d'ajouter la communication audiovisuelle à la mission du Conseil.

 

Depuis la création de l'ICFT, la présidence a été assurée par : John Maddison (ISFA), Jean d'Arcy (RTF-UN), Raymond Ravar (CILECT), Mario Verdone (CIDALC), Fred Orain (Production), Enrico Fulchignoni (UNESCO), Gérard Bolla (UNESCO) Christopher Roads (British Library), Jean Rouch (CIFES), Daniel Van Espen (Signis), Pierpaolo Saporito (OCCAM), Jean-Michel Arnold (Camera), Hisanori Isomura (NHK) et l'Ambassadeur Inoussa Ousseini (Délégué permanent du Niger auprès de l'UNESCO, réalisateur).

 

Actuellement, l'ICFT est géré par un comité exécutif composé de Pierpaolo Saporito (OCCAM), président ad interim, Serge Michel (UNICA), vice-président, Agnès Ravoyard (SIGNIS), Isabel Danel (FIPRESCI), membres exécutifs, Georges Dupont (ORTF-TDF-INA-UNESCO), directeur général et trésorier ad interim, et Xueyuan Hun (PCI), consultant.

PhotoHistorique006.jpg

John Maddison, the first president of CICT-ICFT

11976.jpg

R.S. Professeur Enrico Fulchignoni

341996.jpg

Jean Rouch, Cineaste/Ethnologist

In 1980, with the emergence of new technologies, the Council, under Professor Enrico Fulchignoni, Director of Artistic and Literary Creation at UNESCO and President of the ICFT, decided to add Audiovisual Communication to the Council's mission.

 

Since the creation of ICFT, the presidency has been held by: John Maddison (ISFA), Jean d’Arcy (RTF-UN), Raymond Ravar (CILECT), Mario Verdone (CIDALC), Fred Orain (Production), Enrico Fulchignoni (UNESCO), Gérard Bolla (UNESCO) Christopher Roads (British Library), Jean Rouch (CIFES), Daniel Van Espen (Signis), Pierpaolo Saporito (OCCAM), Jean-Michel Arnold (Camera), Hisanori Isomura (NHK) and Ambassador Inoussa Ousseini (Permanent Delegate of Niger to UNESCO, Film Director).

 

At present, ICFT is managed by an Executive Committee comprised of Pierpaolo Saporito (OCCAM) President ad interim, Serge Michel (UNICA) Vice President, Agnès Ravoyard (SIGNIS), Isabel Danel (FIPRESCI) Executive Members, Georges Dupont (ORTF-TDF-INA-UNESCO) Director General and Treasurer ad interim and Xueyuan Hun (PCI) Consultant.

482002.jpg

Hisanori Isomura, former Director General of NHK

CICT (3).jfif

Inoussa Ousseini, ambassador, film director

Histoire

La mission de l'ICFT est de :

 

  • Initier une synergie entre les créateurs, les professionnels et les responsables des médias en développant la collaboration entre ses membres, notamment au service des grandes orientations de l'UNESCO, de la Convention de 2005 et des Objectifs de développement durable de l'ONU ;

  • Créer un espace où les professionnels de l'audiovisuel peuvent échanger leurs points de vue et leurs suggestions et les présenter à un public international ;

  • Stimuler la création et promouvoir la production et la distribution d'œuvres audiovisuelles de qualité, en particulier celles des jeunes ;

  • Encourager et organiser la formation, le développement des talents et la recherche dans tous les domaines de l'audiovisuel ;

  • Offrir un espace de réflexion sur le développement des technologies au service de la création, de l'éducation et de la culture ;

  • Conseiller les organisations internationales et les pays sur la mise en œuvre de politiques artistiques, éducatives et industrielles ;

  • Contribuer au développement de la communication et de l'information, en particulier dans le domaine de la libre circulation de l'information, de la liberté d'expression et des droits de l'homme;

  • Représenter les intérêts de ses membres à l'UNESCO.

281995.jpg

Premier congrès mondial des producteurs de films et de programmes scientifiques Tour Eiffel, 1995

bottom of page